Ressources confiance:

En faisant référence aux anciens modèles de cigares que les fumeurs ont utilisés depuis plusieurs années, la cigarette électronique qui a vu le jour en 2004 en Chine dispose des caractéristiques visant à assurer surtout le confort à ses adeptes.

Les composants de l’e-cigarette

Ce nouvel accessoire se démarque surtout par les compositions. En effet, les e liquide renferment des produits moins nocifs que le tabac. Ils se composent du propylène glycol ou de la glycérine végétale, des arômes, de l’eau, de l’alcool et de nicotine. À cet effet, elle ne comporte aucune des substances nocives d’une tige qui affectent les organes notamment les voies respiratoires. Une fois en contact avec la chaleur, ces éléments s’évaporent en donnant naissance à une « fumée artificielle » qui imite celle produite par les cigares traditionnels. Avec ce petit matériel, dont la présentation ne s’éloigne pas de celle de son aîné, les utilisateurs, appelés « vapoteurs », ont l’impression de ne pas rompre avec leur habitude. Ainsi, ils sont exempts des éventuels inconvénients de la fumée du tabac surtout sur leur santé et celle de leur entourage.

Les éléments constitutifs d’une e-cigarette

L’accessoire fonctionne avec une batterie rechargeable, dont l’autonomie est fonction de la qualité et de la marque. La cartouche qui se met à la place du tabac contient les e-liquides qui sont destinées à être transformées en vapeur. Le petit matériel « tendance » est pourvu d’un système permettant la simulation des vraies fumées du tabac. Les cigarette electronique prix sont aussi équipés d’autres accessoires facilitant l’usage et offrant du confort notamment l’embout et l’atomiseur.

Depuis que la vente de la cigarette électronique est autorisée, de nombreuses pharmacies et boutiques en proposent. Une grande partie de la commercialisation s’effectue en ligne par le biais des sites Internet spécialisés. Mais à quels risquent s’exposent les vapoteurs en cas d’achats d’e-cigs en ligne ?

De nombreux sites Internet entrent en scène afin de satisfaire les besoins des ex-fumeurs qui sont à la recherche d’une alternative des modèles à tabac connus pour ses effets nocifs sur la santé. Or, certains d’entre eux proposent leurs produits à prix défiant toutes concurrences. Toutefois, la qualité est loin d’être satisfaisante. De ce fait, il faut, à priori, voir de près les caractéristiques techniques mises en relief sur les fiches de produit, avant d’acheter e cigarette online. Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux faire l’achat auprès d’un magasin en ligne proposant des garanties et des services après-vente.

Du fait que l’e-cigarette est nouveau sur le marché, de nombreux fumeurs ne savent pas encore comment le manipuler correctement. Considérée comme une alternative à une cigarette traditionnelle, cette version tendance imite son aînée, non seulement au niveau de la présentation, mais aussi, en matière de mode de fonctionnement. De ce fait, elle se consomme comme un cigare normal. Après avoir rechargé la batterie et la cartouche d’e-liquide, l’utilisateur n’a qu’à inspirer afin de faire apparaître la vapeur simulant une vraie fumée à base de tabac.

Ce qui diffère une e-cigarette de la version ancienne c’est qu’elle ne requiert pas de feu. Le confort est ainsi assuré, car il suffit d’appuyer sur le bouton approprié pour pouvoir l’utiliser. Certains modèles se déclenchent automatiquement, une fois qu’un geste d’inspiration est détecté. En outre, avec l’e-cig, les vapoteurs peuvent éviter l’utilisation de cendriers malodorants. Les fabricants recommandent une pause de 30 minutes entre chaque quinzaine d’inhalations.

La cigarette électronique est actuellement très célèbre, tant pour son efficacité dans le sevrage tabagique que pour toutes les possibilités qu’elle offre financièrement et en ce qui concerne les sensations et les goûts. D’ailleurs, comme l’e-liquide qui alimente les cigarettes électroniques est essentiellement composé d’eau, elle est donc sans risque pour la santé.

Généralement, l’e-cigarette a l’apparence d’une vraie cigarette. Par contre, elle est composée d’une batterie d’alimentation, d’un vaporisateur ou atomiseur et d’une cartouche d’e-liquide rechargeable ou non, selon la marque. Pour qu’elle fonctionne comme une vraie cigarette, la batterie alimente le vaporisateur pour qu’elle produise de la fumée lorsque le fumeur inhale l’e-liquide, selon la marque, il se peut qu’un voyant rouge s’allume durant quelques minutes ou jusqu’à ce que le fumeur atteigne les 15 inhalations autorisées.

Le marché offre des e-cigarettes jetables et des cigarettes électroniques en kit. Généralement, un kit contient un chargeur et un adaptateur, deux batteries rechargeables, des cartouches de recharge d’e-liquide, un atomiseur ainsi qu’un manuel d’utilisation détaillé.

En ce qui concerne les cigarettes électroniques, on constate l’existence de beaucoup de points de vue, et d’avis. Il y’en a qui sont pour ce genre de cigarettes et d’autres non.
Ceux qui pensent que l’e-cigarette pose un problème trouvent comme arguments ses impacts négatifs sur la santé, vue qu’elle fonctionne grâce à la vapeur formée à partir de flacons d’« e-liquide », ces derniers contenant différents arômes mais aussi de la nicotine et du propylène-glycol (ou du glycérol), entre autres.Or, selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), ce solvant serait responsable, lorsqu’il est inhalé, d’une irritation oculaire et de difficultés respiratoires. Quant à la Direction générale de la santé, elle estime que cette substance pourrait entraîner des effets neurologiques comparables à l’état d’ébriété.

En plus de ça elle serait également une source d’exposition de l’entourage au tabagisme passif. Se basant sur les résultats de l’étude allemande, publiée en 2012, l’INRS avait en effet conclu que « l’usage de la cigarette électronique produit des composés organiques volatils et des particules fines ou ultrafines dans l’environnement.
D’un autre côté ceux qui sont pour la cigarette électronique, la voient comme un avantage contrairement à la cigarette traditionnelle, premièrement car est électrique, elle fonctionne sur batteries. Cela ne signifie pas de briquets, pas d’allumettes, et aucune flamme réelle, aussi la fumée émise par une e-cigarette n’est pas vraiment de la fumée mais juste de la e liquide ce qui rend son utilisation inoffensive en présence des amis et de la famille. En plus de ça une cartouche de cigarette électronique correspond à l’équivalent de un paquet de cigarettes. Quand on compare la quantité de déchets produits, cette cartouche utilise beaucoup moins de ressources que la production d’un paquet de cigarettes et elle laisse aussi moins de déchets.
En conclusion  Fumer électroniquement peut éventuellement devenir une alternative pour les fumeurs, et entraîner une réduction ou une cessation permanente de la nicotine pour ceux qui le souhaitent. Pour l’instant, c’est certainement quelque chose qui est à considérer par tous les fumeurs comme un moyen meilleur et beaucoup moins toxique de fumer.